Musique

Festivals: la mort d’un modèle économique

Les festivals généralistes, hors géants tels que Paléo, doivent se réinventer pour ne pas disparaître.
En difficulté DR
Musique

Frappés par une hausse drastique des cachets, des frais de sécurité toujours plus importants et par des nouvelles habitudes de consommation, les festivals de musique ont la vie dure. Ils sont confrontés à de nouveaux défis de taille. Dans leur forme actuelle, certains sont en danger, leur modèle économique, jadis solide, s’effritant progressivement. Un peu plus petit que les «géants» Paléo ou Montreux Jazz, le Rock Oz’Arènes, en difficulté «après

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion