Actualité

Mort de Simone Veil, grande figure féministe

La France doit à l'ancienne ministre la loi de 1975 qui porte son nom, légalisant l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Hommages unanimes.
DR
France

Immense figure de la vie politique française, l'ancienne ministre Simone Veil, qui avait porté la loi légalisant l'avortement en 1974, est morte vendredi matin à son domicile, a annoncé son fils Jean Veil. Elle allait avoir 90 ans le 13 juillet, a indiqué l'avocat. Elle était rescapée des camps de la mort, où elle avait été déportée à 16 ans, et incarnait pour les Français la mémoire de la Shoah.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion