Autre

Daniel Ceppi, insatiable baroudeur

Depuis quarante ans, les bandes dessinées du Genevois oscillent entre enquête et reportage. Des récits qui évoquent ses propres voyages aux quatre coins du monde.
«Je dessine tout à la pogne VGR
Bande dessinée

Dans le milieu de la BD genevoise, on l’oublierait presque. Pourtant, Daniel Ceppi dessine depuis quarante ans. Il est même l’un des grands précurseurs de la bande dessinée moderne à Genève, comme l’a rappelé la récente exposition «Bang!». Un artiste réservé? Non, juste simple. A Carouge, jusqu’à fin juillet, la Maison Rouge expose sur ses murs plusieurs planches de son nouvel ouvrage, Lady of Shalott. Au soleil, sur la terrasse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion