Actualité

L’Allemagne tourne le dos au diesel

Les grandes villes allemandes veulent abolir ce carburant. L’industrie automobile met les pieds au mur.
Environ 3 millions de personnes décéderaient chaque année dans le monde à cause de la pollution urbaine CC0 Public Domain
Environnement

Est-il vraisemblable que 13 millions de propriétaires d’une voiture diesel soient très prochainement interdits de pénétrer dans le centre des grandes villes allemandes? Ce scénario d’horreur pour tout constructeur automobile classique a pourtant commencé à prendre forme. Le scandale Volkswagen, le réchauffement climatique et surtout les problèmes croissants de santé liés à la pollution de l’air dans les villes, poussent de plus en plus de grandes villes allemandes à réagir. «Depuis

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion