Cinéma

Dur, dur d’être un renard

Benjamin Renner adapte sa BD au cinéma. «Le Grand Méchant Renard», un film d’animation qui a tout pour plaire.
Même s’il s’applique FRENETIC FILMS
Cinéma

Après Ernest et Célestine, Benjamin Renner revient avec un film d’animation plus personnel, tiré de sa propre bande dessinée. Coréalisé par Patrick Imbert, Le Grand Méchant Renard met en scène un renard peu doué qui kidnappe des poussins afin de les manger. Sauf que les trois petites boules de plumes prennent le prédateur pour leur maman… Rencontre avec son réalisateur. Comment vous est venue l’envie de porter à l’écran les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion