Genève

L’Etat veut planifier la vie nocturne

Le canton a présenté mardi sa stratégie de développement de la vie nocturne, culturelle et festive. Il mise sur le recyclage de bâtiments.
L’Etat veut favoriser l’émergence d’une vie nocturne JPDS
Genève

Genève se dote d’une stratégie pour développer la vie nocturne, culturelle et festive. Il s’agit de planifier dans les projets d’aménagement des lieux de sortie, en diversifiant une offre aujourd’hui trop commerciale. L’Etat mise sur le recyclage de bâtiments. «Nous payons la fermeture des squats», résume Anne Emery-Torracinta, cheffe de l’Instruction publique, de la culture et des sports (DIP). Jusqu’il y a dix ans, la vie nocturne était diversifiée. Aujourd’hui,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion