Actualité

Equilibre subtil de la nouvelle équipe

Le deuxième gouvernement Macron, dévoilé mercredi soir, conserve un équilibre paritaire et politique.
Le ministre de la Justice François Bayrou a expliqué que sa démission visait à préserver l’exécutif d’«une campagne mensongère». WIKIPEDIA/CC/RAMA
France

C’est bien un gouvernement profondément remanié qui a été annoncé mercredi soir par Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée. Après les départs pour cause d’affaires de quatre ministres – le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, la ministre des Armées Sylvie Goulard, le garde des Sceaux François Bayrou et la ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez – ce sont onze nouveaux éléments qui sont venus renforcer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion