Genève

Noyade dans le Rhône évitée de justesse

Vendredi soir, deux jeunes ont plongé du pont Sous-Terre et ont été pris dans les courants. Face à l'affluence sur les berges, la police rappelle les consignes de sécurité élémentaires.
Genève, le 20.07.2010.Située entre ville et forêt, la pointe de la Jonction, longtemps délaissée, est convoitée par un projet de réaménagement urbain. Entre le pont Sous-Terre et l'extrémité de la pointe de la Jonction, ils se contentent d'une petite bande de gazon, parfois en friche, pour faire bronzette..© Le Courrier / J.-P. Di Silvestro JPDS (archive)
Baignade

Sirènes hurlantes, déferlement de véhicules de pompiers, police et ambulances à la pointe de la Jonction. Vendredi soir, vers 20h, la chaleur est encore quasi caniculaire. Le déploiement de secouristes au chemin des Saules contraste avec la dolce vita qui a pris possession des berges du Rhône, envahies par les fêtards et les adeptes du barbecue. On voit encore passer quelques baigneurs. L’un d’eux justement serait porté disparu. Renseignement pris,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion