Vaud

Gorrite présidente, Amarelle à l’école

Chaque ministre sortant conserve son département. Et la nouvelle reprend celui qu’Anne-Catherine Lyon quitte.
Le gouvernement vaudois de la législature 2017-2022. ARC Jean-Bernard Sieber
Conseil d'Etat vaudois

Il n’y a pas grand chose qui bouge, dans l’administration cantonale vaudoise. Du moins, ce ne sont pas les contours des sept départements et l’identité de leurs chefs qui évoluent beaucoup. Chacun des six ministres réélus conserve son maroquin, à quelques retouches près. La socialiste Cesla Amarelle, qui remplace sa camarade Anne-Catherine Lyon, obtient sans surprise le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, que cette

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion