Actualité

Incendie à Londres: revêtement mis en cause

Alors que Theresa May s’est rendue aux abords de la tour détruite dans la nuit de mardi à mercredi, la polémique enfle sur le revêtement utilisé pour rénover l’édifice.
Grande-Bretagne

Theresa May s’est rendue jeudi aux abords de la tour de 24 étages détruite par le feu dans la nuit de mardi à mercredi. Le sinistre a fait 17 morts et de nombreux disparus. La polémique enfle sur le revêtement utilisé pour rénover l’édifice récemment. Les autorités ont prévenu que le bilan des victimes de l’incendie de la Grenfell Tower, dans le quartier de Kensington, risquait de s’alourdir encore. Plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion