Genève

Syndicats et patrons ne se parlent plus

Le commerce de détail n’aura plus de convention collective à compter du 1er juillet. Entre les syndicats et le Fédération du commerce, le dialogue est rompu.
Photo prétexte. JPDS
Genève

Une nouvelle fois, le commerce de détail genevois se retrouve dans l’incertitude. En effet, le secteur n’aura plus de convention collective (CCT) à compter du 1er juillet. Lundi matin, lors d’un point de presse, les syndicats Unia et SIT sont revenus sur les raisons de l’échec des négociations avec les organisations patronales et ont évoqué l’avenir. Pour rappel, les Genevois se sont prononcés, le 27 novembre dernier, en faveur du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion