Actualité

L’Iran frappé au cœur

Un double attentat a touché hier deux endroits symboliques de Téhéran: 13 morts et près de 50 blessés.
Deux terroristes se sont fait exploser dans le parlement à Téhéran. WIKIMEDIA COMMONS/WVK
Terrorisme

Le sanctuaire iranien, c’est fini. Téhéran a été frappé en plein cœur mercredi par le terrorisme islamiste. Son ennemi juré, le groupe Etat islamique (EI), a revendiqué mercredi ses premiers attentats dans ce pays jusque-là préservé. Deux attaques ont été menées simultanément contre deux lieux hautement symboliques de la capitale, le siège du parlement et le Mausolée de l’imam Khomeyni, distants de 20 kilomètres. Déguisés en femmes, quatre assaillants ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion