Actualité

L’altermondialiste François Houtart est mort

Surnommé le « chanoine rouge », le religieux et sociologue belge a consacré sa vie aux mouvements sociaux.
François Houtart (à gauche) LDD
Carnet noir

Les mouvements sociaux latino-américains sont en deuil. L’un de leurs plus fidèles alliés, le religieux et sociologue belge François Houtart, s’en est allé mardi. A 92 ans, le fondateur du Centre tricontinental de Louvain (CETRI) résidait à Quito, où il conseillait depuis sept ans les mouvements populaires locaux, notamment indigènes, en plus d’un travail académique poursuivi au sein de l’Université centrale de la capitale équatorienne. Proche de l’ex-président Rafael Correa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion