Actualité

Un camp de migrants près d’Athènes évacué

Cinq cents migrants dont une majorité d'Afghans campaient depuis plus d'un an sur ce site improvisé lors du grand flux de 2015.
Crise migratoire

La police grecque a démarré vendredi l'évacuation d'un camp insalubre de réfugiés et de migrants à Hellinikon, dans la banlieue sud d'Athènes, où ils campent depuis plus d'un an. La majorité des réfugiés sont des Afghans. “Près de 500 personnes restaient dans ce camp et l'opération se passe sans aucun problème”, a assuré le porte-parole de la police Theodoros Chronopoulos. La majorité des réfugiés seront transférés dans un camp organisé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion