Livres

1. Faire une liste 2. Dire le monde

Nous ne cessons de dresser des inventaires pour organiser le réel, mais les écrivains en sont sans doute les plus friands. A l’instar de Georges Perec, désormais publié dans la Pléiade.
Dans ces pages ­rédigées en 1984 LE LIVRE DE POCHE/DR
Littérature

Au seuil du langage, il y a la liste. Avec laquelle nous n’avons eu de cesse de classer, recenser, organiser ce qui nous entoure. Pratique aussi familière qu’élémentaire. «La liste attire l’homme, parce qu’elle semble pouvoir quadriller le monde, en épuiser la diversité», note Bernard Sève dans un essai sur la question. De l’enfant à la rock star, du scientifique à la ménagère en passant par Boris Vian dans sa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion