Genève

Il était une fois… mon arrivée à Genève

Les élèves non francophones d’une classe de l’école de commerce Nicolas-Bouvier travaillent chaque semaine sur un projet de livre. Reportage en classe.
Les élèves présents lisent un extrait du récit qu’ils ont écrit dans le cadre du cours d’appui de français dispensé par Sandrine Fabbri. Jean-Patrick Di Silvestro
Recueil

«Depuis l’avion, j’ai vu le jet d’eau. J’ai pensé que c’était très joli. C’est la première chose qui m’a étonné», témoigne Swopnil, à voix haute. «Ce qui m’a le plus marqué, c’est ce que les gens mettent à côté des poubelles. Des choses qu’on peut réutiliser, qui sont encore en bon état», poursuit Helga. «Mon premier souvenir quand je suis arrivée à Genève, c’est la quantité de Portugais. C’est bizarre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion