Genève

«Moins de dégâts qu’un samedi soir normal»

Près de 1000 policiers ont été mobilisés pour la finale de Coupe entre Bâle et Sion. SolidaritéS demande que le coût total de l'opération soit rendu public.
26'500 personnes sont venues assister au match jeudi (photo archive). WIKIMEDIA COMMONS/D. MANCKTELOW
Football

La police genevoise tire un bilan positif de l’organisation de la finale de la Coupe de Suisse de football qui s’est joué jeudi 25 mai au Stade de Genève. Selon elle, l’impressionnant dispositif sécuritaire mis en place pour ce match était «adapté». La rencontre a ainsi occasionné «moins de dégât qu’un samedi soir normal». Seul un panneau de circulation a été arraché et quelques vitres cassées, a indiqué vendredi devant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion