La Maison des associations ne s’avoue pas vaincue

Monique Prindezis, présidente de la Maison des associations, et Régis de Battista, son directeur, analysent le sec refus de l'initiative cantonale visant à rénover le lieu.
Les locaux de la Maison des associations ne sont plus aux normes. JPDS
Société civile

L’initiative pour rénover et agrandir la Maison des associations boit le bouillon. Seuls 38% des Genevois-e-s ont accepté ce crédit de 16,5 millions de francs qui aurait permis de mettre les lieux aux nouvelles normes en matière d’énergie et de les agrandir (notamment en aménageant une salle de 400 places). Aucune commune n’a été convaincue, y compris la Ville de Genève, où le taux d’acceptation passe à 43%. Seuls quelques

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion