Genève

Olivier Jornot requiert l’internement à vie

Au terme d’un réquisitoire de trois heures, le procureur général conclut que l’assassin d’Adeline M. a prémédité son crime et que sa responsabilité est entière
Au Palais de justice JPDS
Procès de Fabrice A.

Le réquisitoire a duré plus de trois heures, au quatrième jour du procès, devant une salle comble. Le Ministère public, par l’intermédiaire du procureur général Olivier Jornot, a requis la peine maximale pour Fabrice A.: l’internement à vie. Le magistrat genevois a tenté de démontrer que le meurtrier d’Adeline M. est coupable d’assassinat avec circonstances aggravantes, qu’il avait minutieusement prémédité son crime et que sa responsabilité n’est pas diminuée par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion