Neuchâtel

Le sort du cloître de la Collégiale bientôt connu

Le remplacement du jardinet du cloître par des dalles en béton soulève l’indignation. Le Conseil municipal a décidé d’ouvrir le dialogue.
La pose de dalles dans le cloître a ému les habitants. VILLE DE NEUCHÂTEL
Neuchâtel

A entendre les réactions outrées des Neuchâtelois, on ne touche pas impunément au cloître de la Collégiale. Depuis la publication à la mi-mars des photos de la rénovation du lieu de prière, le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel en fait l’amère expérience. Le crime des autorités? Avoir remplacé le petit jardinet du cloître par un grand espace de dalles en béton pour un coût d’environ 100 000 francs. L’émotion

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion