Arts plastiques

Topor, rire jaune et humour noir

Vingt ans après sa disparition, le satiriste génial est exposé aux murs de la Bibliothèque nationale de France.
Exposition

Un touche-à-tout? C’est encore trop peu dire. Son art était un grand éclat de rire, noir et tranchant, qui partait du dessin pour s’étendre jusqu’à la littérature, à la chanson et à la télévision. Vingt ans après sa disparition, voici que Roland Topor revit, cinglant et mélancolique, au fil de l’exposition que lui consacre la Bibliothèque nationale de France, sur le site François Mitterrand (geste architectural qui vaut déjà à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion