Genève

Le personnel de Parker Hannifin accepte le plan social

En négociation depuis l’annonce de la fermeture de l’usine carougeoise, les quarante ouvriers licenciés ont négocié des indemnités de départ et un fonds de requalification.
Genève

Le conflit entre le personnel et la direction de Parker Hannifin à Carouge (GE) a pris fin. Les employés de la multinationale américaine produisant des électrovannes ont accepté le plan social négocié depuis l’annonce de la fermeture de l’usine début février. Par cet accord, la mobilisation du personnel prend fin, a indiqué mardi le syndicat Unia, partie prenante avec la commission d’entreprise dans les négociations. Une quarantaine d’emplois passe néanmoins

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion