Actualité

La difficile adaptation de Trump

Les 100 premiers jours du nouveau président sont marqués par le blocage de plusieurs projets.
En 100 jours FLICKR/CC/GAGE SKIDMORE
États-Unis

De PDG à président des Etats-Unis, la transition est rude. Après bientôt 100 jours à la Maison-Blanche (ce sera samedi), Donald Trump en fait quotidiennement l’expérience. Trop hardi, trop présomptueux, il s’est heurté rapidement au frein des différents contre-pouvoirs aux Etats-Unis. Malgré sa capacité à «positiver», à rebondir après chaque déboire, l’ex-magnat de l’immobilier manque encore trop de constance pour rassurer, tant son parti que la communauté internationale. La sanction

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion