Suisse

La BNS critiquée pour sa politique

 Une lettre ouverte signée par 130 personnalités demande à la Banque nationale suisse (BNS) de renoncer à ses investissements dans le charbon, le pétrole ou le gaz
La siège de la Banque natoinale suisse à Berne. Wikimedia
Climat

Plus de 130 personnalités écrivent à la Banque nationale suisse (BNS) pour lui demander de mettre fin à ses investissements dans l’industrie du charbon, du pétrole et du gaz. La missive collective initiée par les Artisans de la transition1 – une émanation de LaRevueDurable – a été remise jeudi à l’établissement financier helvétique par l’Alliance climatique suisse, la faitière de toutes les organisations actives dans le domaine de la lutte contre le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion