Actualité

Les journalistes subissent des pressions

Selon un sondage, de très nombreux journalistes européens s’autocensurent par crainte de violences, cyber-harcèlement ou poursuites judiciaires.
Presse

De très nombreux journalistes européens subissent des intimidations, sous la forme de violences psychologiques ou physiques, de cyber-harcèlement ou de poursuites judiciaires. Une forte proportion d’entre eux s’autocensure par crainte de ces pressions. Au cours des trois dernières années, 40% des journalistes interrogés disent avoir subi des interférences injustifiées dans leur travail, suffisamment graves pour qu’elles aient un impact sur leur vie privée, dénonce le Conseil de l’Europe dans un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion