Actualité

Virage vers la droite dure

Le chef des conservateurs bulgares Boïko Borissov a scellé un accord avec une coalition de partis nationalistes pour éviter de nouvelles élections.
Bulgarie

Le chef des conservateurs bulgares Boïko Borissov a scellé jeudi un accord de gouvernement inédit en vue d’un troisième mandat à la tête de l’exécutif. Il entend gouverner avec une coalition de partis nationalistes à la rhétorique hostile aux étrangers. «Sans accord avec cette formation, de nouvelles élections auraient été inévitables», a indiqué M. Borissov lors d’une intervention au parlement à l’issue des trois semaines de négociations qui ont suivi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion