Genève

La fonction publique veut sauver ses retraites

Le Cartel intersyndical se dit prêt à discuter sur une réforme de la caisse de pension de l’Etat. Il prépare toutefois la grève en cas de baisse des rentes.
Les syndicats sont prêts à poursuivre les négociations avec le gouvernement ELE
Genève

Les représentants du personnel de l’Etat ne veulent pas négocier l’avenir de leurs retraites «avec un fusil sur la tempe». Mercredi, devant la presse, le président du Cartel intersyndical Marc Simeth a déclaré être ouvert à la discussion avec le Conseil d’Etat en vue d’une réforme de la Caisse de pension de l’Etat de Genève (CPEG), mais il a toutefois posé une condition: le comité de la caisse doit abandonner

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion