Actualité

Donald Trump, du tweet aux tirs

Le président Donald Trump a ordonné une frappe ciblée sur la base aérienne d’où serait parti l’avion du régime syrien qui a attaqué mardi à l’arme chimique la cité rebelle de Khan Cheikhoun et fait 86 morts.
DR
Syrie

Donald Trump a l’habitude de s’exprimer en 140 caractères sur Twitter. Mais cette fois, le président américain a opté pour un message plus radical, décliné en 59 tirs de missiles de croisière Tomahawk dans la nuit de jeudi à vendredi. Tirés de navires américains croisant en Méditerranée orientale, ils ont touché la base militaire aérienne d’al-Chaayrate. L’attaque a fait 5 morts et 7 blessés dans les rangs de l’armée du régime

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion