Autre

Bouger les frontières

La Vaudoise Ysaline Rochat coprogramme le festival Extra Ball qui se tient cette fin de semaine au Centre culturel suisse, à Paris. La transdisciplinarité avant tout.
Ysaline Rochat copréside aussi aux destinées du festival lausannois Les Urbaines. Anne-Laure Lechat
Portrait

Le pas est décidé, le ton aussi. «On se met là? J’ai ­envie d’un café», lance-t-elle à peine arrivée à notre lieu de rendez-vous genevois. Ysaline ­Rochat, silhouette gracile, n’a rien d’un roseau qui plierait ­devant le premier coup de vent. On comprendra ceci au bout d’une petite heure de conversation durant laquelle notre interlocutrice, 35 ans, défendra ses projets et parlera d’elle-même avec autorité. Dans Rochat, il y a roche,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion