Actualité

Moscou dénonce une «agression» étasunienne

Un cinquantaine de missiles de croisière de type Tomahawk ont tué plusieurs soldats et détruit une base aérienne, en riposte à une attaque chimique présumée imputée à Damas.
Syrie

La Russie, la Chine et l'Iran ont dénoncé vendredi les frappes américaines contre la Syrie qui ont fait six morts, selon le régime de Damas. Vladimir Poutine les considère comme une “agression contre un Etat souverain” se fondant sur “des prétextes inventés”. Le président russe “considère les frappes américaines contre la Syrie comme une agression contre un Etat souverain en violation des normes du droit international, (se fondant) sur des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion