Actualité

Une armée de cyberguerriers

La Bundeswehrse dote d’une «cyberarmée» qui regroupera 14 000 experts.
Les services de sécurité allemands ont également besoin de vrais hackers capables de détecter et de neutraliser des virus et chevaux de Troie très évolués. WIKIMEDIA/CC
Allemagne

Des milliers d’attaques quotidiennes sur des infrastructures informatiques militaires et civiles? «Ce n’est pas de la science-fiction, c’est l’amère réalité», affirme la secrétaire d’Etat allemande à l’armement, Kathrin Suder, qui est aussi l’architecte de la nouvelle «cybertroupe» allemande. C’est sous sa houlette qu’en octobre dernier, un Département ministériel pour les techniques d’information et la cybersécurité a été créé. Et mercredi, à Bonn, c’était au tour de la ministre de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion