Genève

Demande de mise en liberté rejetée

L’ex-chef de la police du Guatemala doit rester à Champ-Dollon jusqu’à ce que le Tribunal fédéral statue sur son recours.
Affaire Erwin Sperisen

Erwin Sperisen restera en prison jusqu’à ce que le Tribunal fédéral (TF) statue sur son recours. La Chambre pénale d’appel et de révision de Genève a rejeté la demande de mise en liberté déposée par l’ex-chef de la police du Guatemala. L’ordonnance a été notifiée lundi, ont annoncé ses avocats Giorgio Campa et Florian Baier. Double national suisse et guatémaltèque, Erwin Sperisen a été reconnu coupable par la justice genevoise,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion