Genève

Moins de bureaucratie à l’Hospice général

Face à une augmentation des bénéficiaires, à des ressources qui stagnent et à un personnel fatigué, L’établissement public autonome se réorganise.
L’Hospice modernise son organisation du travail comme son logo. RA
Genève

Depuis une année, l’Hospice général a engagé un vaste processus de réorganisation du travail. L’objectif du «plan stratégique 2016-20»: alléger les tâches administratives au profit de l’accompagnement social des bénéficiaires. Selon le directeur, Christophe Girod, cette réforme est devenue indispensable pour pallier la stagnation des ressources alors que le nombre des dossiers a doublé en dix ans. Le personnel, associé à la réflexion, a déjà gagné en autonomie. «Nous saluons

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion