Édito

Crédibilité académique en péril

Recherche

La mode du partenariat public-privé a atteint les sphères académiques depuis des années. La plupart de nos hautes écoles comptent sur l’apport financier des entreprises pour une partie de leurs chaires. Un phénomène qui comporte des risques pour l’indépendance de la recherche (notre édition du 28 décembre 2016). A cette question de déontologie, les universités, hautes écoles et autres écoles polytechniques suisses répondent, la main sur le cœur, que tout

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion