Cinéma

Aliénation carcérale

AARDVARK FILM EMPORIUM
«Tadmor»

Dans le dérangeant Massaker (2005), face à six hommes ayant pris part au massacre de Sabra et Chatila, l’Allemande Monika Borgmann et le Libanais Lokman Slim tentaient de comprendre comment des gens «ordinaires» pouvaient se livrer à de telles exactions. Dans son nouveau documentaire, le tandem aborde une fois encore le thème de la violence extrême, mais du côté des victimes. Si Palmyre (Tadmor en arabe) est connue comme site

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion