Suisse

Les CFF réagissent après la mort de migrants sur des trains

Le deuxième cas d’électrocution d’un Africain tentant de passer la frontière suisse sur le toit d’un wagon de train – du jamais-vu en Suisse – presse les autorités à renforcer la sécurité.
Photo prétexte. MTI
Tessin

«C’est la toute première fois que nous sommes confrontés à des cas où des migrants souhaitant traverser la frontière montent sur le toit d’un train.» Porte-parole de la police cantonale, Marco Frei fait allusion aux deux accidents mortels survenus en un mois au Tessin. Deux cas sans précédent en Suisse, appuie même Martina Wirthe, responsable des communications du Corps des gardes-frontière suisse. Samedi dernier, un Camerounais de 22 ans a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion