Actualité

La Belgique reste aux aguets

Un an après les attentats terroristes de Bruxelles, les cicatrices restent grandes ouvertes dans le pays.
Il y a une année exactement Miguel Discart / Wikimedia Commons
Terrorisme

Trente-deux morts, 324 blessés. Différentes cérémonies seront organisées, aujourd’hui à Bruxelles, en souvenir des victimes des attentats meurtriers dont la capitale de l’Europe a été frappée le 22 mars 2016. Ils ont laissé des traces, indélébiles. Après les trois explosions d’il y a un an, dans la capitale belge, l’enquête a rapidement permis d’établir que les kamikazes avaient tous grandi en Belgique. L’arrestation de plusieurs personnes, en avril 2016, leur interrogatoire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion