Vaud

Pascal Broulis, grand argentier, mais pas seulement

Portraits de candidats (1/8). Pascal Broulis veut une quatrième législature. Le libéral-radical s’installera dans le rôle du doyen.
Genfer01 / Wikimedia Commons
Elections cantonales vaudoises

Ce n’est pas parce que le Gouvernement vaudois dit faire un travail d’équipe qu’aucune tête ne dépasse. Ni que le palmarès électoral, tous les cinq ans, ne doit pas compter. Quinze années après son entrée au Conseil d’Etat, Pascal Broulis se trouve une fois de plus confronté à cette réalité démocratique. Quinze ans au gouvernement, quinze ans à serrer les cordons de la bourse. Ceux qui en ont assez de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion