Suisse

Berne veut contribuer à lutter contre le trafic d’êtres humains

Simonetta Sommaruga a rencontré lundi à Rome ses homologues de huit pays européens et nord-africains.
Crise migratoire

La Suisse veut apporter une «contribution importante» à la lutte contre le trafic d’êtres humains à travers la Méditerranée, a annoncé lundi Simonetta Sommaruga à Rome. «Les criminels ne doivent pas pouvoir décider qui peut arriver en Europe ou pas», a-t-elle dit. La criminalité organisée ne doit pas pouvoir faire chanter les Etats du pourtour de la Méditerranée et leurs voisins, a-t-elle ajouté à l’issue d’une conférence des pays directement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion