Suisse

La SSR mécontente les députés

Le média vend des fenêtres publicitaires à des TV étrangères. De gauche à droite, la politique grimace.
L’alliance de la SSR (ici l'entrée de son siège à Berne) WIKIMEDIA/CC/ANBUKU
Service public

La rengaine est connue: si la SSR s’allie avec Swisscom et le groupe de médias Ringier pour commercialiser de la publicité, c’est pour combattre l’évasion de juteux montants vers les chaînes concurrentes étrangères. Or, que fait la société publique de radio-TV? Elle vend justement, via la plateforme commune Admeira, des fenêtres publicitaires aux télévisions françaises TF1, TMC et NT1. La pratique se fait clairement vilipender par la conseillère nationale UDC

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion