Arts plastiques

Pour le geste!

Au Mamco, à Genève, l'expo «Zeitgeist» réunit une quarantaine d'artistes adeptes du geste expressif.
Oeuvres de Aldo Walker Annik Wetter / MAMCO
MAMCO

Depuis son apparition au début du XXe siècle, la peinture expressionniste n’a cessé d’opérer des retours tonitruants. Par l’expressionnisme abstrait étasunien dès 1940, l’abstraction lyrique européenne peu après, des tendances suivies par le néo-expressionnisme dans les années 1980, des deux côtés de l’Atlantique. Par la suite, forte de son succès marchand, la peinture expressive version figurative ose l’omniprésence – et ceci hors mouvements, qui n’existent (pratiquement) plus. En témoignent les expositions de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion