Vaud

Pour Ensemble à gauche, rien n’est bon au Château

Conseil d'Etat vaudois

Les candidats de la gauche de la gauche au Conseil d’Etat trouvent-il du bon dans le bilan de législature du gouvernement vaudois, présenté mercredi? Non, non et non, ont dit hier Yvan Luccarini, Céline Misiego et Hadrien Buclin devant la presse. «Non, je ne me satisfais de rien, il faut changer les personnes, résume Yvan Luccarini. Il ne s’agit pas de renforcer un château de cartes pour qu’il fasse plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion