Genève

«Des Fêtes de Genève rationnalisées»

En raison d’un déficit en 2016, Genève Tourisme prévoit des festivités plus modestes. La fondation confirme le remplacement du producteur Emmanuel Mongon par Christian Kupferschmid.
Philippe Vignon et Yves Menoud JPDS
Manifestation

Le Geneva Lake Festival est mort. Les Fêtes de Genève sont de retour. Lundi, la Fondation Genève Tourisme & Congrès a confirmé la plupart des informations ayant filtré la semaine passée, à commencer par le remplacement du producteur français Emmanuel Mongon par l’expert de l’événementiel Christian Kupferschmid. L’éviction du premier est liée au déficit de la dernière édition. Celle de 2017 redeviendra plus classique. Et plus modeste. Elle se tiendra du 3

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion