Genève

Luc Barthassat veut sauver le slowUp

Genève Tourisme abandonne la manifestation. Le conseiller d’Etat souhaite trouver une solution.
Jusqu’en 2015 SLOWUP.CH
Genève

La Fondation Genève tourisme et congrès ne financera plus le slowUp, en tous cas cette année. Selon 20 minutes, qui révèle l’information, c’est une conséquence du déficit plus grand que prévu des Fêtes de Genève 2016. La fondation a décidé de se recentrer sur ses missions premières, jugeant que cette manifestation avait une portée plus locale que touristique. Scandalisé, le conseiller d’Etat Luc Barthassat entend tout faire pour maintenir l’événement,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion