Actualité

Crise ouverte après l’assassinat du demi-frère de Kim Jong-Un

La Coréedu Nord accuse la Malaisie d’être responsable du décès, tandis que la Corée du Sud montre du doigt son voisin du Nord.
Corée du Nord

Les médias officiels nord-coréens sont sortis jeudi d’un silence de dix jours au sujet du mystérieux assassinat en Malaisie du demi-frère de Kim Jong-Un. Ils dénoncent l’attitude de Kuala Lumpur dans cette affaire. Dans sa première dépêche sur le meurtre de Kim Jong-Nam à l’aéroport de Kuala Lumpur, l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA a accusé la Malaisie d’être responsable de ce décès et de comploter avec la Corée du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion