Genève

La fin de la prévention antitabac en entreprise

La subvention ne sera plus versée pour cette prestation. L’Etat privilégie la lutte auprès des jeunes.
Le Département de la santé recentre ses forces sur la prévention auprès des jeunes JPDS
Genève

La lutte contre le tabac et la fumée passive au sein des entreprises ne fait plus partie des priorités de l’Etat en matière de santé. Alors que le Centre d’information et de prévention du tabagisme (Cipret) intervenait depuis une vingtaine d’années auprès des institutions intéressées, cette prestation gratuite n’est désormais plus fournie, comme l’a révélé la Tribune de Genève. Le Département de la santé vient en effet de supprimer la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion