Actualité

La casse du fret ferroviaire

Seules 10% des marchandises françaises sont transportées via le rail, contre 30% dans les années 1980. Le secteur subit la concurrence féroce des camions. Interview.
En Suisse aussi CC/SLAMBO
France

Alors que la plupart des pays signent des accords internationaux pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre, à l’image de l’Accord de Paris (issu de la COP 21), le secteur du transport de marchandises semble naviguer à contre-courant. En France, la libéralisation de ce marché avantage largement la route, au détriment du rail. Les cheminots tentent de contre-attaquer par une campagne d’information, menée notamment par le documentariste Gilles

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion