Vaud

Taxer les boissons sucrées pour financer les soins dentaires

Le Conseil d'Etat vaudois veut introduire pour la première fois une taxe sur les boissons sucrées pour financer une partie de la prise en charge des soins dentaires. Son contre-projet à une initiative de la gauche fait passer salariés et indépendants à la caisse.
Vaud

La proposition, présentée vendredi à la presse par le ministre de la santé Pierre-Yves Maillard, se veut une alternative à l'initiative cantonale déposée par la gauche pour le remboursement des soins dentaires. Le texte ne propose pas une assurance mais un dispositif de prévention et de prise en charge des soins. Concrètement, tous les enfants et jeunes jusqu'à 18 ans verraient ainsi leurs soins dentaires (hors orthodontie) pris en charge

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion