Suisse

Requérants: «L’abus de discipline ne paie pas»

Un centre fédéral pour requérants bâlois géré par ORS est épinglé pour sa sévérité.
Asile

Privation collective d’un jour de sortie pour un lit mal fait, reconduite d’un service de nettoyage en cas de retard et rationnement de nourriture: les requérants d’asile hébergés au centre fédéral d’Aesch (BL) ont-ils été victimes d’abus d’autorité de la part du personnel d’ORS chargé de sa gestion? Cette société privée gère également des centres cantonaux, comme dans le canton de Fribourg. Selon des protocoles internes d’ORS cités par la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion