Valais

Bornet: «Je maintiens tout ce que j’ai dit»

Candidat au Conseil d’Etat valaisan, Jean-Marie Bornet a-t-il mal interprété ce que lui a communiqué le procureur en décembre? Hier, le porte-parole de la Police cantonale du Valais, en congé le temps de la campagne, a affirmé avoir été blanchi par la justice, dans une affaire où il est soupçonné d’avoir voulu couvrir son fils. La conférence de presse qu’il a tenue le matin a été suivie rapidement par un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion